LE CARRE PARFAIT




4 éléments originels




L’atelier a4 est né en 1989 de la rencontre de trois architectes, Patrick Pinel, Murielle Piriou et Eric Taveau au sein de l’agence Daniel Hermet.
Après l’obtention de leurs diplômes en 1991, et une décennie de travail en commun sur des projets allant de la petite échelle aux concours internationaux dont notamment la Maison du Japon à Paris (mention spéciale du jury) et l’Hôtel du Département de la Haute-Garonne (réalisé en association avec l’architecte américain Robert Venturi) ils créent en 2000 la Sarl Atelier d’Architecture a4.
Aujourd’hui, l’atelier a4 intègre les compétences de 4 architectes dont 3 associés, 1 graphiste, 1 assistante de direction. Dans une dynamique permanente d’échanges culturels, l’atelier a4 intègre en permanence des étudiants en architecture de diverses nationalités. L’équipe s’associe également, selon les exigences du projet, les compétences spécifiques de bureaux d’études spécialisés, de scénographes, de paysagistes, d’acousticiens, d’ingénieurs lumière, de designeurs, d’économistes, d’infographistes... au sein d’un réseau privilégié.



4 domaines d’action




Depuis sa création, les domaines investis par l’atelier a4 se sont diversifies afin d’éviter les écueils d’une spécialisation dans tel ou tel domaine. L’équipe travaille aujourd’hui non seulement sur son terrain de prédilection qu’est l’architecture mais aussi sur les problématiques indissociables que sont : l’urbanisme, la reconversion du patrimoine, le développement durable.
A ces champs d’intervention s’ajoute une volonté de l’atelier a4 de maîtriser de bout en bout ses projets.
Pour cela, la structure s’est dotée, dès le commencement, d’outils de production (informatique, gestion, formation...) toujours adaptés aux exigences de la profession.



4 dimensions




Les projets de l’atelier a4 qui ont une écriture non formatée, hors d’un style ou d’un formalisme pré-établi, ont toutefois une approche constante qui peut être définie comme une véritable “Philosophie d’Intervention”. Celle-ci prend en compte des paramètres inaliénables sans lesquels le projet final ne peut avoir ni de sens, ni de cohérence dans le temps.
Ces “règles” incontournables peuvent se résumer ainsi :
* La prise en compte du site dans ses 4 dimensions (spatiales et temporelle), permettant d’inscrire le projet dans sa continuité environnementale et historique.
* La sublimation du programme rendue possible par un réel dialogue avec le maître d’ouvrage et les utilisateurs pour parvenir à un fonctionnement optimum, non normalisé.
* La conception durable du projet en adéquation avec les contraintes économiques du Maître d’Ouvrage.
* La qualité d’exécution du projet par une rigueur de gestion chantier (présence, disponibilité, méthodologies, expérience...) l’atelier a4 s’assure de la bonne mise en forme du projet.